Récolte2019-05-27T17:29:20+02:00

Gestion et récolte forestière

«L’activité forestière est essentielle à l’avenir de la forêt : les forestiers entretiennent la forêt pour l’aider à grandir. Leurs interventions, réglementées et accompagnées, préparent, avec respect, la forêt de demain. Grâce à la gestion forestière durable, une forêt entretenue est une forêt en meilleure santé. »

La gestion forestière durable c’est quoi

En France, la récolte de bois est soumise à une réglementation visant à garantir la gestion durable des forêts. Cette gestion durable, appliquée tout au long du cycle de vie de la forêt, permet de produire du bois tout en :

  • pérennisant la ressource forestière,
  • préservant la biodiversité
  • garantissant le respect de ceux qui possèdent la forêt, qui y travaillent et qui s’y promènent.

« Les forestiers entretiennent la forêt tout au long de son cycle de vie. Leurs interventions favorise le maintien des équilibres naturels, protège sa réserve de biodiversité, l’aide à jouer son rôle de capteur de CO2 et de production d’oxygène. »

Quels outils à disposition des propriétaires ?

Une gestion forestière durable permet de concilier récolte de bois et préservation de la biodiversité et des paysages. Le propriétaire, public ou privé, travaille alors avec un projet de gestion sur le long terme traduit dans un document de gestion.

En forêt privée, les plans simples de gestion (PSG) sont obligatoires pour les propriétés privées de plus de 25 ha. Ils sont agréés par le Centre Régional de la Propriété forestière (CRPF PACA). Les propriétés de surface inférieure peuvent se doter volontairement d’un PSG (> 10 ha) ou adhérer au Code de Bonnes Pratiques Sylvicoles (CBPS) ou au règlement type de gestion (RTG).

Pour les forêts publiques, relevant du régime forestier, des documents d’aménagement, planifiant les actions de gestion à 20 ans, sont réalisés par l’Office nationale des forêts (ONF). Ils permettent d’appliquer localement les enjeux associés aux différentes fonctions de la forêt (économique , social, et environnemental) et les traduit notamment en programmes de travaux forestiers et de récolte de bois, protection contre l’incendie et préservation des sols.

« ZOOM SUR…LE LABEL PEFC »

« La certification PEFC garantit au consommateur que les bois (ou les fibres de bois) utilisés pour fabriquer les produits sont issus de forêts gérées de façon durable, participant ainsi au développement et à la pérennité des massifs forestiers. PEFC garantit par contrôles l’application d’un cahier des charges strict par tous les intervenants en forêt (propriétaires, exploitants et entrepreneurs de travaux forestiers). En région Provence – Alpes – Côte d’Azur, 450 000 ha de forêts sont certifiés PEFC »

Des projets de territoires

« De nombreux partenaires sont mobilisés pour assurer une gestion durable des forêts. Les collectivités territoriales, les Parcs nationaux, le CNPF, l’ONF, FIBOIS Sud, les Syndicats de propriétaires privés… tous les acteurs de la filière forêt-bois, publics et privés, œuvrent ensemble pour assurer l’avenir de la forêt.

« ZOOM SUR…LES CHARTES FORESTIÈRES DE TERRITOIRE »

« Les chartes forestières de territoire sont issues de la Loi d’orientation sur la forêt du 9/07/2001. Elles permettent aux collectivités locales de définir leur politique forestière. Etablie sur un territoire cohérent en termes de bassin de vie ou d’unité paysagère forte, une charte forestière participe à l’économie et à l’aménagement du territoire, en transversalité avec d’autres dynamiques telles que le tourisme. Elle intègre la multifonctionnalité des forêts dans un objectif de développement durable et engage un partenariat entre tous les élus et acteurs concernés sur le territoire. Elle est un signe positif de la mobilisation des acteurs de la forêt régionale pour la préserver. »

La récolte forestière, une activité pas toujours bien comprise

« La récolte forestière est source de nombreuses interrogations et inquiétudes. Pourtant, dans le respect des usages et des ressources, il est possible de récolter du bois et pratiquer une sylviculture durable et raisonnée. Quand ils sont bien réfléchis et intégrés dans une logique de long terme et de multifonctionnalité, les travaux forestier font vivre la forêt. »

Le saviez-vous ?

« 65% du territoire forestier régional est engagé dans 17 chartes forestières de territoire, en exécution ou en projet »

Zoom sur… la charte de confiance pour la récolte forestière en Provence-Alpes-Côte d’Azur

« Les professionnels de notre territoire s‘engagent dans une démarche qualité : la charte de confiance, afin d’assurer des chantiers de récolte exemplaires. Élaborée et pilotée par l’interprofession Fibois Sud Provence-Alpes-Côte d’Azur, elle a pour objet d’instaurer la confiance pour accroître la récolte de bois et développer la mise en marché d’une ressource locale à fort potentiel. Elle doit également permettre d’assurer aux propriétaires des travaux conformes à leurs souhaits et s’inscrit dans le cadre des principes d’une gestion durable de la forêt. L’adhésion à cette charte vise à :

  • promouvoir la qualité des interventions en forêt ;
  • faire connaître le professionnalisme des entreprises ;
  • promouvoir l’image de la récolte de bois ;
  • favoriser la concertation entre les acteurs.

Le saviez-vous ?

« Seulement 25% de l’accroissement annuel de la forêt est prélevé.»