Chauffage2019-05-27T14:46:13+01:00

La filière bois énergie en région Provence-Alpes-Côte d’Azur

L’ensemble acteurs de la filière bois se mobilisent pour développer le bois énergie sur la région. L’Union Régionale de Communes Forestières Provence-Alpes-Côte d’Azur animent la Mission régionale bois énergie (MRBE) qui associe l’Ademe, La Région et la Draaf pour le déploiement de projets de qualité sur tous les maillons de la chaine, de la mobilisation de la ressource en bois à la qualité de fonctionnement des chaufferies et réseaux de chaleur.
La MRBE développe des outils d’accompagnement des maîtres d’ouvrages et des fournisseurs pour étudier et mettre en œuvre des projets de chaufferies bois : cahiers des charges études de faisabilité, contrats type d’approvisionnement et de maintenance, démarche qualité conception de chaufferies, recherches de financement, charte qualité bois déchiqueté…

Site internet : http://www.bois-energie.ofme.org

En 2019, ce sont 307 chaufferies collectives au bois en fonctionnement pour 130 MW et 111 800 tonnes de bois forestiers valorisés annuellement, 23 chaufferies en construction pour une puissance de 10 MW.

Le bois énergie une énergie renouvelable sous différentes formes de combustibles :

Bois buche : C’est le mode d’utilisation du bois comme source de chauffage le plus ancien et encore le plus utilisé en France.

La plaquette forestière : produite directement à partir de la forêt. Elle est obtenue par broyage de bois, qu’il soit sous forme de billons, de grumes ou d’arbres entiers.

La plaquette de scierie, est issue des industries de transformation du bois. Elle est produite à partir des chutes du bois résultant du sciage des grumes

Le Bois en Fin de Vie est issu de la récupération des bois de rebut (déchetteries…). L’utilisation de cette dernière plaquette ne reste néanmoins possible qu’à condition que le bois utilisé ne soit pas souillé (bois peints, vernis, aggloméré). Elle implique que le circuit de récupération garantisse un strict tri et une caractérisation entre bois souillé et bois propre.

Le granulé : Le granulé est composé de sciure compactée en éléments de petite taille : cylindre de 4-6 mm de diamètre par 10-20 mm de long. Le granulé est le combustible idéal pour le chauffage individuel des particuliers de par la Cancel souplesse de son conditionnement très bien adapté pour les petites quantités. Il s’utilise dans des poêles, inserts ou chaudières automatiques. Du fait de sa technicité de fabrication, le granulé est produit pour l’instant de manière centralisée et présente un coût supérieur à la plaquette (plus du double).

Le bois énergie, filière complémentaire du bois d’œuvre, présente de nombreux atouts et permet :

  • De valoriser durablement les forêts locales
  • De bénéficier d’un prix de l’énergie stable indépendant du prix des énergies fossiles et des taxes, et réduit :
  • D’utiliser une énergie verte, respectueuse de la qualité de l’air :
  • De bénéficier d’une technique performante et éprouvée :
  • De développer des emplois locaux non délocalisables

Les réseaux de chaleur au bois sont porteurs de perspectives intéressantes. Ils permettent de mutualiser les investissements et d’optimiser le fonctionnement avec de meilleurs rendements des chaudières, des coût d’approvisionnement limités et des économies d’échelle.

Les avantages du bois énergie, 5 bonnes raisons de faire ce choix :

Le bois énergie, filière complémentaire du bois d’œuvre, présente de nombreux atouts et permet :

  • De valoriser durablement les forêts locales
  • De bénéficier d’un prix de l’énergie stable indépendant du prix des énergies fossiles et des taxes, et réduit :
  • D’utiliser une énergie verte, respectueuse de la qualité de l’air :
  • De bénéficier d’une technique performante et éprouvée :
  • De développer des emplois locaux non délocalisables

Les réseaux de chaleur au bois sont porteurs de perspectives intéressantes. Ils permettent de mutualiser les investissements et d’optimiser le fonctionnement avec de meilleurs rendements des chaudières, des coût d’approvisionnement limités et des économies d’échelle.

L’importance de la qualité du bois : 

La Charte Qualité Bois Déchiqueté traduit l’engagement volontaire des acteurs de la fourniture de bois-énergie sur la qualité de leur produit et de leur service, selon un cahier des charges précis respectant 2 grands principes :

  • Une qualité de combustible contrôlé selon des critères précis : taux d’humidité, PCI, granulométrie, taux de cendre
  • Une qualité de service, la livraison de bois déchiqueté doit s’effectuer aussi naturellement qu’une autre énergie.

La démarche a concrètement été mise en œuvre en 2012 par les Communes forestières dans le cadre de la Mission Régionale Bois-Energie et rassemble des fournisseurs de bois énergie de la région.

L’exemple de réseau de chaleur bois de Guillestre :

Ce réseau de chaleur mis en service en septembre 2012, chauffe 10 bâtiments de la commune (maison de retraite, collège, gymnase, écoles, mairie, Communauté de Communes, la Poste, résidence de 26 logements). La chaudière bois d’une puissance de 1 000 kW est accolée à un silo de volume utile de 130m3 qui est alimenté par du bois local provenant d’une plateforme située à quelques kilomètres. La consommation annuelle est estimée à 700 tonnes de bois qui remplace une consommation de l’ordre de 240 000 litres de fioul. Par an, près de 800 tonnes de CO2 ne sont pas rejetés dans l’atmosphère. La commune a fait le choix de gérer directement ce service public en régie.

Ce projet fonctionne bien et présente un intérêt local par son approvisionnement en bois et par la création d’emplois non délocalisables, un intérêt économique avec un retour sur investissement de 5 ans et une stabilité des coûts de fonctionnement et un intérêt environnemental puisque les rejets dans l’atmosphère sont de 4 à 20 fois moins importants que pour du chauffage électrique ou aux énergies fossiles.